Bandeau inférieur

Actualités/Agenda


Pour rechercher un contact, utilisez le menu ci-contre


Conférence de Robert Ducluzeau

Agenda des associations

Le : 16/11/2017

" Les derniers Escoubleau de Sourdis et la fin de la seigneurie des Escoubleau à Jouy-en-Josas "
A 20h30, au 1er étage de la salle du Vieux Marché. Entrée libre.


 

Conférence de Robert Ducluzeau,

"Les derniers Escoubleau de Sourdis et la fin de la seigneurie des Escoubleau à Jouy-en-Josas"

le 16 novembre,  à 20h30, à la salle du Vieux Marché

-------------------------------------------------------


Depuis 1540, sous le règne de François Ier, la seigneurie de Jouy-en-Josas appartient à la famille d’Escoubleau de Sourdis. Nous avons déjà conté l’histoire de Jean, favori de François Ier, et celle de ses fils François et Henri, évêque de Maillezais.

Voici maintenant celle de Charles, devenu un peu par hasard chef de la famille à la suite de la nomination de son frère aîné comme cardinal-archevêque de Bordeaux et la mort de son second frère. Grand ami du cardinal de Richelieu, Il sera l’indispensable militaire de la famille, qui fera carrière surtout à la frontière de Lorraine. Rentré à Paris, il joue un rôle politique actif lors de la Fronde, puis au début du règne de Louis XIV, il  sera un familier des salons des  « Précieuses », rencontrant chez madame de Sablé, Pascal ou madame de La Fayette.

Charles meurt très âgé en laissant une abondante descendance, cinq garçons et quatre filles, qui malgré ce nombre, sera la dernière génération en ligne directe à porter le titre de marquis de Sourdis. L’aîné meurt à la guerre. Le suivant, Paul sera un des  «  petit marquis » peuplant la cour du jeune Louis XIV, danseur apprécié des ballets royaux. Il épouse une jeune intrigante, Bénigne de Meaux du Fouilloux, issue d’une famille charentaise et fille d’honneur de la reine-mère Anne d’Autriche. Proche de la comtesse de Soissons, nièce de Mazarin, elle sera mêlée à l’Affaire des Poisons comme l’avoue sous la torture la célèbre empoisonneuse La Voisin. Compromis par sa femme, Paul de Sourdis y perdra l’essentiel de sa fortune et en particulier la seigneurie de Jouy-en-Josas.

 

Venez nombreux ! Entrée libre


-------------------------------------------------------

 Renseignements : contact@jouy78histoire.fr - www.jouy78histoire.fr