Bandeau inférieur

La commune/Histoire/Personnages célèbres

Personnages célèbres

Léon et Jeanne Blum

Léon et Jeanne Blum

Léon Blum (1872 - 1950)

Léon Blum est né le 9 avril 1872 à Paris, d’une vieille famille juive originaire de Westhoffen au sud ouest de Strasbourg.
Homme politique français entré au Conseil d'État en qualité d'auditeur, Léon Blum publia des travaux de critique littéraire et dramatique. Marqué par l'affaire Dreyfus, qui détermina son entrée en politique, il s'inscrivit au parti socialiste en 1899 et fut avec Jean Jaurès l'un des fondateurs du journal l'Humanité.
Député de 1919 à 1928 et de 1929 à 1940, il participa au Congrès de Tours et choisit de rester membre de la SFIO (Section française de l'Internationale ouvrière) contre la minorité communiste.
Partisan d'un socialisme réformiste et humaniste, Blum, sans rien renier de l'analyse marxiste, fondait davantage d'espoir sur une transformation progressive de la société que sur la rupture révolutionnaire. Dans les années 1930, marquées par la montée en puissance des régimes autoritaires et des discours nationalistes, il s'engagea résolument dans une stratégie d'alliance avec les communistes et les radicaux, qui aboutit à la constitution d'un gouvernement dit de Front populaire (1936).
Président du Conseil, Blum entreprit un vaste mouvement de réformes politiques et sociales : la semaine de travail fut réduite à quarante heures, les premiers congés payés institués (douze jours ouvrables par an), des augmentations de salaires accordées et les conventions collectives encouragées. À ces réformes sociales s'ajoutèrent des réformes économiques et financières. Il dirigea un dernier gouvernement provisoire de décembre 1946 à janvier 1947 à qui échut la charge d'achever la mise en place des institutions de la IVe République naissante. La maladie le tint ensuite à l'écart du pouvoir jusqu'à sa mort.

La tombe de Léon Blum, lieu de mémoire et de recueillement est située dans la partie haute du cimetière de Jouy en Josas.
Cette tombe est visible tous les jours de l'année aux
heures d'ouverture du cimetière.

Jeanne Blum (1899- 1982)

Après la mort de sa deuxième épouse, Léon Blum s'est beaucoup rapproché de sa petite cousine "Janot", qui éprouve à son égard un grand attachement.
Elle parviendra à le rejoindre à Buchenwald en 1943, et à l'épouser en captivité.
Après la libération, ils reviennent s'installer à la maison du Clos des Metz, à Jouy-en-Josas, que Jeanne Blum avait achetée en 1938.

Maison de Jeanne et Léon Blum : en savoir plus

A la mort de Léon Blum, Jeanne, élève de Piaget, se consacre à une longue recherche et réalise des enquêtes qui l'amènent à élaborer une méthodologie de communication et d'expression. Elle présente une thèse à ce sujet en 1980 : "L'homme évanescent".
Sa méthode dite de Complémentarité Horizontale est appliquée dans l'école Jeanne Blum, qu'elle fonda en 1974 à Jouy-en-Josas, et qui continue aujourd'hui encore, avec un taux de réussite exceptionnel, à faciliter l'accès aux carrières paramédicales à de nombreux jeunes en difficulté.

Ecole Jeanne Blum : en savoir plus


Victor Hugo et Juliette Drouet

Victor Hugo

Juliette Drouet

Ecrivain français qui fut le chef de file du romantisme et qui domina par son génie tout le XIXe siècle français. Poète, romancier, dramaturge, critique, Victor Hugo est, certes, un auteur d'une stature incomparable et inégalée.
Victor Hugo fut peut-être de tous les écrivains français le plus remarquable par la longévité de son inspiration et par sa parfaite maîtrise technique. A Jouy-en-Josas, dans le quartier des Metz, en 1834, Victor HUGO loua une maisonnette pour abriter son idylle avec Juliette DROUET. Cette liaison inspire au poète les strophes inoubliables de la Tristesse d'Olympio.


Albert Calmette

Zoom

Médecin et bactériologiste français qui fut l'un des inventeurs du vaccin contre la tuberculose.
Né à Nice, en 1863, il devint médecin de la Marine et fonda en 1891 l'Institut bactériologique de Saigon qu'il dirigea. De retour en France, il créa l'institut Pasteur de Lille et devint professeur de bactériologie à la faculté de cette ville. Ses travaux ont porté sur l'étude des venins des serpents et la sérothérapie antivenimeuse.

Il développa et perfectionna plusieurs procédés de vaccination, notamment celui contre la tuberculose avec son confrère bactériologiste et vétérinaire Camille Guérin (1872-1961).
Ces deux chercheurs ont donné leur nom au célèbre vaccin antituberculeux Calmette-Guérin, le BCG. (Bacille de Calmette-Guérin).
 

Albert Calmette a également apporté sa contribution à la mise au point d'une sérothérapie contre la peste et à une meilleure compréhension de l'ankylostomiase, une grave maladie parasitaire. Membre de l'Académie des sciences en 1927, il est auteur de nombreux ouvrages sur la bactériologie, la biochimie et l'hygiène. 

Le Docteur Calmette et son épouse reposent dans le parc de la propriété Bourget-Calmette.
Leur tombe est située dans la partie gauche du parc, sous les arbres, près d’une chapelle.

Albert Calmette


Le Maréchal Canrobert

Le Maréchal Canrobert

Général et aide de camps de Louis Napoléon Bonaparte, il participa à la conquête de l’Algérie. Il fut promu Maréchal de France après ses exploits en Crimée.
Il fit construire le Château de l’Eglantine, actuel Musée de la toile de Jouy.  


André Chanu

André ChanuZoom

André Chanu nous a quittés le 12 décembre 2008.

André Chanu découvre la vallée de la Bièvre grâce à son amie Annie Cordy et acquiert en 1958 une résidence modeste au Val d'Albian qu'il agrandit au fil du temps. Chaque fin de semaine, il vient se ressourcer dans ce havre de verdure et montre de plus en plus d'intérêt pour la vie locale. D'abord conseiller municipal dans l'équipe de Pierre Jeanrenaud, il devient Maire-adjoint de Jacques Toutain en 1971 et reste son ami fidèle et dévoué jusqu'à sa disparition brutale en 1985.

Maire-adjoint de Jouy-en-Josas de 1971 à 1987, il laisse le souvenir d'un fidèle serviteur, désireux d'apporter aux habitants de la commune une dimension culturelle riche variée. Son milieu professionnel et ses nombreuses relations lui permettent d'organiser de nombreux évènements festifs tels que les « Réjouissances en Josas ».
Ainsi, les Tréteaux de France font régulièrement étape dans notre commune. .

Doté d'une immense culture, il laisse le souvenir d'un homme respectueux, tolérant et entièrement dévoué aux autres.


Jane Avril

Jane Avril

Immortalisée par la célèbre affiche de Henri de Toulouse-Lautrec, cette figure du Paris populaire au XIX eme siècle vivait dans le centre ville de Jouy-en-Josas.


Vera Moore

Vera Moore est une pianiste originaire de Nouvelle-Zélande, mais dont une partie de la vie se déroula en France.
Élève de Leonard Borwick, lui-même disciple de Clara Schumann, elle acquit une réputation internationale dans les années 1920-1930, notamment par ses interprétations de Frédéric Chopin et de Claude Debussy. Elle compte parmi ses élèves Pierre-Alain Volondat, lauréat en 1983 du Concours musical international Reine-Élisabeth-de-Belgique.
Vera Moore a vécu aux Metz durant de nombreuses années, dans une maison située prés de la mare des Metz.


Patrick Modiano

Patrick Modiano

L’écrivain passa son enfance à Jouy-en-Josas. Son œuvre littéraire est riche de références à différents endroits du village qu’il a si bien connu : la place de la gare, la rue du Dr Kurzenne, le collège du Montcel (aujourd’hui transformé).

Bibliographie :

  • Livret de famille
  • Rue des boutiques obscures
  • De si braves garçons
  • Remise de peine...

Blake et Mortimer : SOS Météores

BD "SOS Météores"

Dans la BD "SOS Météores", on retrouve Blake et Mortimer, les héros de Edgar P. Jacobs dans la vallée de la Bièvre, notamment à Jouy en Josas, Buc et Les Loges en Josas.